NOUVELLES

NOUVELLES ET COMMUNIQUÉS

SUIVEZ NOS ACTIVITÉS

Gros succès de "Batèches" en France avec les PCL

Sixtrum était en France pour faire la création de Batèches, un hommage à la poésie de Gaston Miron, mis en musique par le compositeur français Patrick Burgan, mis en scène par Michel G. Barette, et interprété sur scène en compagnie des Percussions Claviers de Lyon. 11 percussionnistes sur scène, 70 minutes de musique, 50 heures de répétitions en 1 semaine, 17 jours de tournée et 1 résultat dépassant toutes les attentes. 

La première partie de cette collaboration internationale s'est donc achevée le 26 mars dernier au Théâtre de Chatillon (Paris), devant un public très chaleureux. Après une semaine de répétitions intensives, Sixtrum et les "PCL" ont présenté le projet en première mondiale au Théâtre de la Renaissance à Lyon pour une série de trois représentations. Puis les deux ensembles ont pris la route de Toulouse, pour donner une classe de maître au conservatoire, et présenter "Batèches" à Muret. Lors de ce concert, les élèves du conservatoire ont assuré la première partie du spectacle avec la pièce Sistrum de Julien Grégoire. 

Batèches sera en reprise en février 2016, au Québec cette fois-ci, avec on l'espère le même succès!

Sixtrum en profite pour remercier chaleureusement les artisans de cette très belle tournée européenne. Tout d'abord les membres des Percussions Claviers de Lyon : Gilles, Raphaël, Jérémie, Sylvie et Dorian. Quelle équipe nous formons ensemble! Nous remercions également toute l'équipe des PCL : Sophie, Arnaud, Maude, Mathilde et Stéphane. Gérard et toute l'équipe du Théâtre de la Renaissance, qui nous ont offert le luxe de trois jours en salle, et de trois jours de représentations. Patrick Burgan pour sa musique et sa présence tout au long de ces deux semaines. L'équipe de Muret et de Châtillon. Notre metteur en scène Michel qui a tenu le fort pour nous tous. Et bien sur le public, qui a répondu présent et en grand nombre partout en france. A l'année prochaine tout le monde. 

 

Commentaires

Commentaire: 
When participating,

Ajouter un commentaire